Mis à jour le 10 juillet 2020

Paroles d'élus

Cette page est placée sous l'entière responsabilité de ses auteurs.

RIEN N’EST SIMPLE

L’année 2020 est associée au Coronavirus et à toutes ses conséquences : confinement total pendant 45 jours, crise économique…
Vos élu(e)s, fortement secondés par les services de la mairie se sont mobilisés pour :
– La distribution personnalisée dans vos boîtes aux lettres par 300 bénévoles (un grand merci à eux) de masques fournis par la ville parmi les 1ères villes du département.
– Le soutien au commerce local (fourniture de masques, diffusion des coordonnées des commerçants et réouverture rapide du marché Émile Bertrand).
– La réouverture des crèches en application stricte du protocole fourni par le département.
– La réouverture des écoles dans les mêmes conditions et en étroite collaboration avec les enseignants et les fédérations de parents d’élèves.
– La fourniture de masques et de blouses au SAMI.
– Un dépistage de la Covid-19 (tests fournis par la région) auprès des professionnels de santé.
Ce ne fut pas simple, mais nous l’avons fait !

Pascale Chenne

Pascale Chenne

7e maire adjointe

Chargée de la petite enfance, de la famille, de la santé et du handicap


UN BAC BIO SANS ATTENDRE !

Les biodéchets peuvent devenir des ressources précieuses par le compostage ou la méthanisation. Composés à 75% d’eau, ils sont souvent incinérés alors que leur combustion n’offre pas d’intérêt.

La loi Economie circulaire, complétée par son ordonnance du 29/07/2020, oblige les collectivités locales à la mise en place d’un tri des biodéchets à la source au plus tard au 31/12/2023. Cette collecte peut être séparée pour offrir une solution à chaque habitant. Des points de compostage de proximité complétant le dispositif. Les expériences montrent que ce tri mène à une prise de conscience et améliore la qualité de tri des autres flux recyclables. Il réduit l’incinération qui rencontre une hostilité grandissante dans les consultations publiques (incinérateur d’Ivry ou récemment de Créteil).

Nous pouvons à la faveur d’une politique municipale déterminée, et sans attendre 2023, proposer des solutions pratiques pour ce tri et changer dès maintenant nos habitudes.

Jean Loiseau

Jean Loiseau

Conseiller municipal - Liste Saint-Maurice en commun


POUR UNE BAISSE DE LA PRESSION FISCALE

Lors du dernier débat d’orientation budgétaire, nous avons proposé de baisser les taux d’imposition locaux (hors taxe d’habitation dont le taux ne peut être modifié en 2020) pour compenser la hausse décidée par l’Etat de la valeur cadastrale (base) des taxes foncières sur le bâti et le non bâti que vous payez si vous êtes propriétaire sur la commune. Notre proposition de baisse de la pression fiscale n’a malheureusement pas été retenue. Or si les taux sont identiques à l’année passée, votre impôt augmentera en 2020.


D’autres communes ont pourtant initié une telle démarche. Plus largement, si la ressource fiscale est nécessaire pour le fonctionnement d’une commune, nous pensons qu’il convient d’innover en atténuant ses effets par la recherche active de sources alternatives de financement pour investir (fonds de dotation, finance participative, etc.). La baisse de la pression fiscale doit être une ligne conductrice de mandature tout en vous offrant le même niveau de qualité de service.

Patrick Grange

Patrick Grange

Conseiller municipal - Liste Mieux vivre Saint-Maurice !