Toutes les actualités

Sécurité

Lionel Bruent, nouveau Directeur de la sécurité et de la prévention

Le Saint-Maurice Info est allé à la rencontre de notre nouveau Directeur de la sécurité publique et de la prévention. Lionel Bruent a pris ses fonctions cet été au sein de notre Police municipale. Interview.

PARLEZ-NOUS DE VOTRE PARCOURS

J’ai débuté ma carrière à Meaux il y a plus de 26 ans en tant que responsable de brigade puis adjoint au chef de poste. J’ai ensuite travaillé seul dans une commune de 1 500 habitants afin d’acquérir les compétences dans les domaines de la police particulière (funéraire, de l’urbanisme, des débits de boissons…). En 2003, je suis devenu responsable de service dans une commune de près de 6 000 habitants.
Puis, après avoir pris le grade de chef de service, j’ai intégré la Police municipale d’une commune de l’Oise de 15 000 habitants. Le service comptait plus de 20 agents et fonctionnait 24h/24, 7j/7. Je suis ensuite parti dans le 93, pour une commune de plus de 30 000 habitants, où il m’a été confié la Direction de la Police municipale qui comptait plus de 50 agents.

POURQUOI SAINT-MAURICE ?

J’avais entendu que la Ville recherchait son Directeur de la Sécurité publique et de la prévention. Et je me suis dit : « Pourquoi pas ? ». Je connais Saint-Maurice pour y être venu étant jeune. J’avais gardé en mémoire une image d’une ville fleurie où il faisait bon vivre. J’ai donc tout naturellement postulé.

QUELS SONT VOS PROJETS POUR LE SERVICE ?

– Tout d’abord répondre aux sollicitations, aux doléances des Mauritiens, et ce, de manière automatique et rapide avec la mise en place d’une nouvelle façon de travailler, plus près de la population.
Recruter rapidement de nouveaux agents et ainsi offrir le service de Police municipale que les Mauritiens attendent, un service moderne avec des agents formés et équipés.
Coordonner le CLSPD (Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance).
Étendre le système de vidéoprotection.

OÙ EN EST LE DISPOSITIF DE VIDÉO-PROTECTION DE SAINT-MAURICE ?

Le réseau comporte 70 caméras dont 50 sur la voie publique. D’ici à la fin de l’année 2020, quatre nouvelles caméras seront installées : dans le parking de l’abreuvoir, sur la place Erlenbach, dans l’impasse Viacroze et sur la place Curtarolo.

En 2021, également quatre caméras sont prévues : à l’angle de l’avenue de Gravelle et de l’avenue du Mal de Lattre de Tassigny, rue du Maréchal Leclerc (face au CFA Aforpa), au carrefour des Canadiens et rue du Maréchal Leclerc et au niveau de la Maison de la Petite Enfance.
Cette extension du système améliorera le maillage territorial, afin d’avoir une meilleure sécurisation de la voie publique dans un objectif de prévention et pour résoudre les faits de délinquance.